XXXI ŚWIATOWE DNI MŁODZIEŻY ODBĘDĄ SIĘ ZA…


Qu'est-ce que les Journées Mondiales de la Jeunesse?

Qu’est-ce que les Journées Mondiales de la Jeunesse?
Les JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse) sont un rassemblement de jeunes du monde entier dans un endroit précis avec leurs instituteurs de foi, prêtres, évêques et le Pape pour confesser leur foi en Jésus Christ.

L’auteur des JMJ, c’est qui?
Celui qui a donné l’idée des JMJ, c’est le Saint Jean Paul II, qui a réuni les jeunes à Rome (1984, 1985, 2000), Buenos Aires (1987), Santiago de Compostela (1989), Czestochowa (1991), Denver (1993), Manila (1995), Paris (1997) et Toronto (2002).

Les JMJ – le Pape et les Jeunes. Ensemble.
Après la mort de Jean Paul II, celui qui a continué cette oeuvre du dialogue de l’Église avec les jeunes et celui qui a été le grand supporteur des Journées Mondiales de la Jeunesse, c’était le Pape retraité Benoît XVI, qui a présidé les rencontres à Köln (2005), Sydney (2008) et Madrid (2011). Grâce au service de Benoît XVI, le Christ était proclamé et adoré par les jeunes du monde entier, et l’Église pouvait apercevoir son côté jeune et joyeux, essentiel au monde d’aujourd’hui. En juillet 2013, à Rio de Janeiro, le Pape François a rencontré les jeunes. C’est lui qui a annoncé, que les prochaines JMJ auront lieu en 2016 à Cracovie, en Pologne.

Un peu d’histoire – des rencontres ‘d’essai’
Deux premières rencontres (1984, 1985), organisées à l’occasion du Jubilé Extraordinaire de la Rédemption (1983 – 1984) et de la Journée Internationale de la Jeunesse (1985) n’étaient pas encore les Journées Mondiales de la Jeunesse. C’étaient pourtant elles qui ont donné au Pape l’impulsion de prendre cette belle initiative, qui dure jusqu’à aujourd’hui.

Établissement des JMJ
La date d’établissement des Journées Mondiales de la Jeunesse est le 20 décembre 1985. En ce jour-là, lors d’une rencontré du pain azyme, auprès des Cardinaux et des Employés du Curie de Rome, st. Jean Paul II a exprimé son désir que les Journées Mondiales de la Jeunesse se déroulent aux diocèses chaque année, le Samedi des Palmiers. En plus, tous les deux ou trois ans qu’il ait lieu une rencontre internationale, dans un endroit choisi par lui-même.

La communauté, la formation et la joie de la foi
L’objectif des JMJ est de vivre la communion de l’Église catholique, écouter la Parole de Dieu, célébrer les sacrements d’Eucharistie et de la Réconciliation, et proclamer avec joie Jésus le Christ, notre Maître et Sauveur.

Les Signes des JMJ: la Croix et l’Icône
Les rencontres sont accompagnées par deux signes offerts par Saint Jean Paul II, soit la Croix des Journées Mondiales de la Jeunesse et l’Icône de la Vièrge Marie Salus Populi Romani. Ces symboles sont confiés aux Jeunes durant les JMJ, puis ils parcourent sans cesse le monde et rassemblent chaque jour des centaines voire des milliers de personne pour la prière et l’adoration. Le dimanche des Rameaux, le 13 avril, à Rome, le Saint-Père a transmis la croix à la jeunesse polonaise et il a commencé la pérégrination de la Croix et de l’Icône dans les diocèses polonaises et dans quelques pays d’Europe de l’Est.

JMJ – les rencontres thématiques
Pour chaque JMJ il est nécessaire de préparer des temps riches d’enseignement et de partage que les jeunes vont méditer en petits groupes de langues. La thématique des rencontres annuelles est précisée par le Saint-Père qui donne aux jeunes un message annuel, une proclamation. Pendant les JMJ ce contenu est alors approfondi.

Combien de temps durent les JMJ?
C’est une rencontre qui dure quelques jours, qui se compose de deux parties. La première partie, ce sont les Journées dans les Diocèses (autrement dit, la Semaine Missionnaire). Pendant ce temps-là, les jeunes demeurent sur tout le territoire du pays qui accueille . La deuxième partie, ce sont les Événements Centrales, ça veut dire la semaine durant laquelle les jeunes passent dans la ville-organisatrice.

Quel est le but des Journées dans les Diocèses?
La structure des Journées dans les Diocèses dépend du caractère et du style de la diocèse qui accueille les jeunes. C’est le temps d’intégration et le temps pour observer la culture et la topographie de la région. Il n’y manque pas d’excursions, des jeux et d’engagement social en différentes oeuvres et en projets préparés par les organisateurs.

Quelle est la structure de toute la semaine des JMJ?
Après les Journées dans les Diocèses tous viennent à la diocèse choisie par le Pape pour le lieu où se dérouleront les événements centrales. Les jeunes s’y réunissent pour toute la semaine. Lundi tout le monde arrive, mardi ils participent à la cérémonie de l’ouverture, mercredi, jeudi et vendredi ils participent aux catéchèses et au festival des jeunes (tous les soirs), samedi ils vont en pèlerinage jusqu’au lieu de la prière du soir avec le Pape et dimanche ils participent à la Messe qui marque la fin des JMJ. Ce qui accompagne les événements centrales, ce sont les zones de rencontres spéciales, ça veut dire La Zone de la Réconciliation et l’Expo-vocation.

Les choses importantes
La participation aux JMJ dure environ deux semaines, mais il ne faut pas oublier que la rencontre est précédée par des longues préparations spirituelles , donc la vraie durée des JMJ pour le pays organisateur, se compte du moment où la décision de participation est prise jusqu’à ce qu’on finisse la mission déterminée par le programme de la rencontre. Combien de personnes participent aux JMJ? Normalement, les participants des JMJ sont très nombreux. En moyenne, pendant toute la semaine des centaines, des milliers même de jeunes se réunissent. Quant à la prière du samedi soir avec le Pape, ce nombre dépasse le million de participants. Les plus grandes rencontres jusqu’à aujourd’hui ont eu lieu à Manille aux Philippines (1995) – plus de 4 millions des jeunes et à Rio de Janeiro au Brésil (2013) – 3 millions de jeunes rassemblés à Copacabana. Parmi les rencontres en Europe, la plus grande à été celle à Rome en 2000, où 2 180 000 de jeunes ont prié avec Jean Paul II à Tor Vergata.

Combien de personnes participent aux JMJ?
Normalement, les participants des JMJ sont très nombreux. En moyenne, pendant toute la semaine des centaines, des milliers même de jeunes se réunissent. Quant à la prière du samedi soir avec le Pape, ce nombre dépasse le million de participants. Les plus grandes rencontres jusqu’à aujourd’hui ont eu lieu à Manille aux Philippines (1995) – plus de 4 millions des jeunes et à Rio de Janeiro au Brésil (2013) – 3 millions de jeunes rassemblés à Copacabana. Parmi les rencontres en Europe, la plus grande à été celle à Rome en 2000, où 2 180 000 de jeunes ont prié avec Jean Paul II à Tor Vergata.

Les jeunes et ceux qui les accompagnent
Il faut bien savoir que de très nombreux évêques, pères, frères et sœurs consacrés, de scolastiques, des novices et, depuis peu, des jeunes instituteurs de foi séculaires et des professeurs académiques viennent pour les rencontres avec les jeunes. Pour les dernières JMJ en Europe (Madrid 2011) il y a eu près de 800 évêques, 14 000 prêtres et quelques milliers de personnes consacrées.

Les JMJ prochaines
XXIX JMJ 2014 aux diocèses
« Heureux les pauvres de coeur: le Royaume des cieux est a eux » (Mt 5,3)

XXX JMJ, 2015 aux diocèses
« Heureux les coeurs purs: ils verront Dieu » (Mt 5,8)

XXXI JMJ 2016 aux diocèses et à Cracovie pour tout le monde
« Heureux les miséricordieux: il leur sera fait miséricorde » (Mt 5,7)

On t’invite – ne sois pas seul!
L’expérience de la communauté, c’est l’une des plus précieuses pendant les JMJ! N’attends pas d’autres invitations. Si tu as trouvé ce site, sens-toi invité et viens accompagné de nombreux jeunes qui se préparent dans leurs paroisses pour la rencontre à Cracovie.

Źródło: www.sdm.org.pl

Ulotka: Światowe Dni Młodzieży 2016 w Krakowie i Dni w Diecezji w Archidiecezji Katowickiej:

Ulotka ŚDM2016 Kraków i Dni w Diecezji w Archidiecezji Katowickiej Młodzi Dla Młodych

Modlitwa Światowych Dni Młodzieży 2016:

Modlitwa Światowych Dni Młodzieży 2016 Młodzi Dla Młodych

Zobacz oficjalną stronę Światowych Dni Młodzieży w Krakowie

krakow2016.pl